Une CAE est une forme de SCOP dont le principe est d’offrir un cadre juridique à toute personne souhaitant entreprendre sa propre activité au sein d’un collectif. Les CAE sont réglementées par la loi du 31 juillet 2014.

En intégrant une CAE, vous devenez « entrepreneur-salarié », un statut qui permet d’entreprendre en toute liberté, tout en bénéficiant des avantages du salariat (protection sociale, couverture professionnelle), ainsi que de déléguer et mutualiser la gestion administrative, juridique et comptable.

Le contrat de travail qui lie l’entrepreneur salarié à la coopérative est le CESA (contrat d’entrepreneur-salarié associé), qui est un type de CDI. Il rémunère le salarié en fonction de la marge dégagée par son activité (chiffre d’affaires réalisé – dépenses liées à l’activité – contribution aux services mutualisés de la coopérative)